Journée Mondiale de la Terre

Pour commencer, il est important de rappeler ce qu’est la journée de la Terre. Tous les 22 avril depuis 1970 (jour de création de l’agence de protection de l’environnement des Etats-Unis) a lieu la Journée Mondiale de la Terre, c’est un jour important dans la sensibilisation à l’environnement.

La création de cette journée avait comme objectif de mettre en avant les idées de personnes engagées dans la protection de l’environnement qui étaient alors peu écoutées. Il fallait faire réagir les gens face aux problèmes environnementaux. La Journée de la Terre est devenue importante à l’échelle internationale à partir des années 1990, elle a notamment permis de mettre en avant le Sommet de la Terre de 1992 tenu à Rio de Janeiro, en promouvant la sensibilisation au recyclage. Aujourd’hui cette journée s’appelle plus précisément Journée Internationale de la Terre Nourricière.

Le thème de cette année est consacré aux arbres, l’objectif est de planter 7,8 milliards d’arbre d’ici 5 ans. Les arbres sont un élément fondamental de la biodiversité pour les hommes mais aussi pour de nombreuses espèces animales.

Cette année, la date est d’autant plus importante qu’aujourd’hui se tient la signature sur l’Accord de Paris. Cette signature porte sur les changements environnementaux et est issue de la Cop21 qui s’est tenue en décembre dernier à Paris. Ainsi 170 représentants d’Etat furent présents aujourd’hui au siège de l’Organisation des Nations Unis à New-York pour signer cet accord qui porte sur le Programme de de Développement Durable à l’horizon de 2030.

Bien sûr, ce n’est pas parce qu’on célèbre la Terre ce 22 avril qu’il ne faut pas faire attention le reste de l’année. La journée de la Terre, doit se tenir tous les jours. Nous pouvons tous adopter quelques habitudes afin de contribuer à la protection de l’environnement. Il existe quelques actions toutes simples comme limiter et trier ses déchets, faire plus attention à sa consommation d’énergie et d’eau, éviter quand cela est possible d’utiliser sa voiture ou encore privilégier les produits locaux. Un des gestes les plus simples est de refuser les sacs plastiques, que ce soit au quotidien ou en voyage. Il existe de nombreux sacs en coton recyclé ou bio facilement transportables.

 

Auteur Estelle Thomas © Ecotour Albania