Croyances et religions en Albanie

L’Albanie a été christianisée avec les invasions romaines, puis islamisée lors de l’invasion ottomane au XVème siècle. Finalement, par la proximité avec la Grèce, on observe que la majorité des habitants du Sud du pays sont orthodoxes. La pratique de la religion fut ensuite interdite sous le communisme à partir de la toute fin des années 1960. C’est à la suite de la chute du communisme que peu à peu les pratiques revinrent bien qu’elles n’aient pas grand sens pour les Albanais. C’est un sujet de la vie des Albanais qui n’est pas très bien connu par le reste de l’Europe, et pourtant ! Vous verrez sur votre parcours…

Il y a un grand nombre de mosquées dans le centre de l’Albanie, autant qu’on voit plus d’églises orthodoxes dans le Sud et qu’on a plus de chances de croiser des élevages de porcs dans le Nord. Shkodra reste à ce titre une des villes symbole de la paix et de l’harmonie entre les religions qui existent en Albanie par la proximité d’une église catholique, d’une cathédrale orthodoxe et d’une mosquée sur la place centrale de la ville. Finalement, un grand nombre de lieux de culte tout horizon confondu sont assez récents. Enver Hoxha a effectivement décidé de détruire ou de détourner la fonction initiale de ces endroits (transformés en gymnases ou en entrepôts de denrées alimentaires ou de matériel militaire), gardant quelques lieux comme la mosquée Et’hem Bej à Tirana ou les églises orthodoxes de Voskopoja et de tout le Sud de l’Albanie, considérées comme des « œuvres d’art du patrimoine albanais ». La cathédrale orthodoxe de la Résurrection du Christ à Tirana fut par exemple consacrée par le patriarche œcuménique de Constantinople en juin 2014.

On observe également la tenue des peuples du Nord à un code coutumier appelé le Kanun de Lekë Dukagjin, qui appelle sur l’honneur des familles, et qui aura eu un effet plus important sur les devoirs sociaux et moraux des populations de ces régions que la religion elle-même.

Pour rentrer dans certains lieux de culte, on pourra par contre vous demander de retirer vos chaussures et de vous couvrir la tête et les bras pour les femmes. L’accès peut vous être refusé si votre tenue est trop légère, c’est une pratique qui n’est pas exclusive à l’Albanie mais qui est observée à travers le monde. Nous vous conseillerons donc de vous soumettre aux indications demandées à l’entrée de ces sites.