Gastronomie et spiritueux en Albanie

On mange en Albanie beaucoup de légumes, de viande, de poissons, de fruits de mer, accompagnés de sauce. Les plats sont souvent posés au centre de la table et tout le monde se sert, de la même manière que dans les pays de la région Méditerranée ! Ensuite, vous mangerez des plats confectionnés à partir d’espèces végétales différentes en fonction de la région où vous êtes ! On aime les byreks aux orties du Sud de l’Albanie, la gastronomie raffinée du Sud-Est, inspirée de l’Italie dans le centre, des poissons fraîchement pêchés le long de la côte et des viandes absolument divines dans le Nord !

 

Manger au restaurant 

Les cartes sont parfois données à titre indicatif dans le sens où l’ensemble de la carte n’est pas toujours disponible, le serveur saura vous orienter, mais ne vous étonnez pas de cette pratique ! Ensuite, la pratique du pourboire ou du « bakshish » est très commune, on laisse généralement 10% de la somme totale du repas ou du café consommé, cela reste à votre discrétion.

 

Ne passez pas à côté de certaines spécialités albanaises :

  • Le koran est un poisson endémique à la région de Tushemisht / Pogradec (le long du lac d’Ohrid), ce poisson a un goût de truite saumonée, en plus fin… Cuit dans un tavë ou grillé, c’est quelque chose que vous ne trouverez pas ailleurs !
  • La carpe est particulièrement bien cuisinée dans la région de Shkodra et le long du lac de Jezero. Il y a des arrêtes, certes, mais ça vaut le coup !
  • Les tripes sont également très bien cuisinées à travers le pays, n’hésitez pas à demander à votre restaurant si vous aimez ça et s’ils en ont.
  • N’hésitez pas à demander partout où vous passez s’il y a des « specialitet » de la ville ou du restaurant, on vous les indiquera avec bonheur !
  • Les produits artisanaux sont finalement très agréables en bouche, en particulier quand la production est bio, on a véritablement l’impression de redécouvrir le goût des aliments ! Pour ça, n’hésitez pas à vous adresser aux villageois qui vendent leurs produits le long des routes ou sur les trottoirs en ville, c’est meilleur et moins cher !

 

Et qu’est-ce qu’on boit en Albanie ?

Du raki. Comme dans le reste des Balkans où cela se prononce de la même manière. Certains en boivent le matin avec le café, en mangeant ou en fin de repas comme digestif. Chacun a sa production locale, qui peut faire bondir le pourcentage d’alcool (fortement déconseillé donc si vous prenez le volant après). Cette eau de vie est le plus souvent faite à partir de raisin, de prune, de noix dans certaines régions, ou de « mana » (une sorte de mûre blanche qui pousse en mai / juin).

Vous trouverez également quelques vins, mais le sol ne se prête pas à la production de raisins de qualité pour avoir une qualité de vin exceptionnelle. On peut avoir quelques bonnes surprises, mais ce n’est pas pour le moment quelque chose d’exceptionnel.

Pour la bière, ce sont surtout des bières blondes. Pour les productions locales, essayez la Korça, la Tirana, la Norga (de Vlora) et la Peja (du Kosovo).

 

La consommation d’alcool reste dangereuse pour la santé et à consommer avec modération.

Pour l’eau : elle est potable, mais nous vous déconseillons de boire l’eau du robinet dans les grandes villes, ce n’est pas tellement la qualité de l’eau qui est mauvaise, car elle est puisée directement à la source, mais la qualité du réseau de distribution qui est vétuste et qui ne permet pas d’avoir une eau de qualité en fin de parcours. Il n’est cependant pas nécessaire de la faire bouillir ou de l’assainir à l’aide de de ces petits pastilles avant consommation

Pour une eau fraîche et pure, arrêtez-vous aux sources qui jaillissent de la montagne, le long des routes.